Parenthèses, Uncategorized

Les sorcières modernes : de quoi sont-elles le nom ?

Loin de la figure traditionnelle de la sorcière, qui terrorise le village et prépare des potions à base de piment et de crottes de chats noirs pour séparer les couples, la sorcière moderne apparaît plus douce, plus girly, et alimente les rubriques mode et beauté des magazines féminins avec une esthétique de l’ésotérique très tendance.

Continue reading “Les sorcières modernes : de quoi sont-elles le nom ?”

Parenthèses

La lettre C de l’Abécédaire : Deleuze sur l’art de consommer de la culture

Voici comment je définis mes auteurs préférés : ce sont des auteurs avec lesquels je serai heureuse de prendre un café pour converser à l’infini. Ce sont des auteurs-amis. En les lisant, je n’ai pas l’impression de recevoir passivement un récit ou une réflexion. Je suis en pleine interaction avec le texte, engagée dans une conversation animée. Une conversation pleine de rebondissements avec des arguments et des contre-arguments, des anecdotes, des taquineries, voire des disputes.

Le philosophe Gilles Deleuze fait partie de ces auteurs-amis. D’autant plus qu’en regardant ou en écoutant son Abécédaire, on a réellement l’impression d’être en conversation avec lui. Quoi qu’en vérité, la conversation se déroule avec Claire Parnet, qui explore divers concepts et idées en passant par toutes les lettres de l’abécédaire, de A à Z. Deleuze, qui n’aime pas beaucoup la télévision, accepte quand même ce petit défi lancé par la journaliste, à condition que la diffusion du téléfilm soit posthume.

Continue reading “La lettre C de l’Abécédaire : Deleuze sur l’art de consommer de la culture”

Parenthèses

La journée internationale des travailleurs : comment le 1er mai est devenu une fête

Le 1er mai, c’est jour de fête, c’est bien connu. On est content de le voir tomber en plein milieu de semaine. Mieux encore, un lundi ou un vendredi, pour un week-end prolongé bien mérité. On fantasme sur ce jour où rien ne vient troubler notre quiétude, où l’on peut se réveiller à sa guise, sans qu’un réveil ne vienne brutalement nous rappeler à la réalité. Un jour où l’on peut passer son temps selon son bon loisir, sans tâches à faire ni horaires à respecter. Le temps prendra, on l’espère, une toute autre consistance, plus fluide, libéré de toute contrainte. Car c’est la fête du travail, après tout.

Le lendemain, tout reviendra à l’ordre. Le réveil sonnera et chacun rejoindra son poste.

Continue reading “La journée internationale des travailleurs : comment le 1er mai est devenu une fête”

Parenthèses

Les dimensions insoupçonnées du chez soi : lecture de Mona Chollet

Chez soi, c’est bien plus que quatre murs. Pour certains, c’est le cocon revitalisant nécessaire pour faire face à un environnement hostile. Pour beaucoup, de plus en plus, c’est un luxe durement acquis. Pour les femmes, et surtout pour les femmes les moins nanties, un espace de pouvoir auxquelles elles perdent toujours. Mona Chollet explore, dans son essai « Chez soi : une odyssée de l’espace domestique », des dimensions encore insoupçonnées de cet espace à la fois intime et lechamp de forces extérieures, politiques, sociales et économiques. C’est un livre qui se prête à une lecture universelle et ravira aussi bien les natures introverties que celles sensibilisées aux questions de la justice.

Continue reading “Les dimensions insoupçonnées du chez soi : lecture de Mona Chollet”