Notes de lecture, Thèmes

Les sorcières de la littérature

En parcourant les références de Sorcières de Mona Chollet, je suis tombée sur “Les sorcières de la littérature” (traduction de “Literary Witches”) de Taisia Kitaiskaia. Il n’est pas dans mes habitudes de lire des ouvrages encyclopédiques, mais je me disais que ça pourrait enrichir mon thème, d’autant plus qu’il était disponible sur kindle. J’ai été agréablement surprise par l’écriture poétique, aux antipodes du ton purement factuel de certains livres de ce genre. Le livre se veut comme une célébration des “magiciennes de la littérature”.

Continue reading “Les sorcières de la littérature”

Notes de lecture, Thèmes

Sorcières : la puissance invaincue des femmes

Personnage iconique de Disney, désormais dompté par nos imaginaires, ou réalité quotidienne qui ne cesse de fasciner et d’effrayer, la sorcière n’en a pas fini de faire parler d’elle. Ces dernières années, la figure ancestrale reprend des couleurs modernes et devient figure de proue de certains mouvements féministes. Dans “Sorcières : la puissance invaincue des femmes”, Mona Chollet ne centre pas tant son propos sur la généalogie d’une culture féminine, ni sur la naissance de la sorcière moderne. La journaliste et autrice tente plutôt de réfléchir sur la façon dont notre vision actuelle (et plus spécifiquement, occidentale) de la femme, mais aussi de la nature et du savoir, a été façonnée par l’histoire violente de la chasse aux sorcières, tout découvrant de nouvelles perspectives, réconciliées avec le féminin.

Continue reading “Sorcières : la puissance invaincue des femmes”

Notes de lecture

Un livre de raison de Joan Didion : méditation sur la décadence

Si vous cherchez “Boca Grande”, vous tomberez sur une petite commune de la Floride. Mais dans Un livre de raison (1977) de Joan Didion, c’est un pays fictif de l’Amérique centrale : terre monochrome dont l’immobilisme absolu contamine l’air et les eaux, façade en papier mâché à un gouvernement rongé par la corruption. Dans cet étang putréfié se déploie une méditation sur le délitement social et individuel à travers le récit des derniers jours d’une femme étrangère, une norteamericana, une turista : Charlotte Douglas.

Continue reading “Un livre de raison de Joan Didion : méditation sur la décadence”

Notes de lecture

King Kong théorie : bilan d’une déception

Manifeste culte, King Kong théorie est entré au Panthéon des classiques du féminisme. J’en ai souvent entendu parler, encensé pour son audace et sa virulence. J’avais peut-être des attentes démesurées, mais je dois avouer que j’ai été plutôt déçue par ma lecture. Virginie Despentes est connue pour son style d’écriture particulier, aux accents punk rock. Je m’attendais à être secouée par son style, mais il n’en fut rien. Pourtant, les premières pages étaient jubilatoires.

Continue reading “King Kong théorie : bilan d’une déception”