Notes de lecture, Thèmes

Les sorcières de la littérature

En parcourant les références de Sorcières de Mona Chollet, je suis tombée sur “Les sorcières de la littérature” (traduction de “Literary Witches”) de Taisia Kitaiskaia. Il n’est pas dans mes habitudes de lire des ouvrages encyclopédiques, mais je me disais que ça pourrait enrichir mon thème, d’autant plus qu’il était disponible sur kindle. J’ai été agréablement surprise par l’écriture poétique, aux antipodes du ton purement factuel de certains livres de ce genre. Le livre se veut comme une célébration des “magiciennes de la littérature”.

Continue reading “Les sorcières de la littérature”

Notes de lecture, Thèmes

Sorcières : la puissance invaincue des femmes

Personnage iconique de Disney, désormais dompté par nos imaginaires, ou réalité quotidienne qui ne cesse de fasciner et d’effrayer, la sorcière n’en a pas fini de faire parler d’elle. Ces dernières années, la figure ancestrale reprend des couleurs modernes et devient figure de proue de certains mouvements féministes. Dans “Sorcières : la puissance invaincue des femmes”, Mona Chollet ne centre pas tant son propos sur la généalogie d’une culture féminine, ni sur la naissance de la sorcière moderne. La journaliste et autrice tente plutôt de réfléchir sur la façon dont notre vision actuelle (et plus spécifiquement, occidentale) de la femme, mais aussi de la nature et du savoir, a été façonnée par l’histoire violente de la chasse aux sorcières, tout découvrant de nouvelles perspectives, réconciliées avec le féminin.

Continue reading “Sorcières : la puissance invaincue des femmes”

Thèmes

Reprise du blog : la saison de la sorcière

La fin de 2019 était éreintante et même si je lisais toujours un peu, j’avais perdu l’envie de m’étendre sur mes lectures à l’écrit. Après un repos nécessaire, je retrouve petit à petit l’envie de partager mes notes en marge. J’ai repris la lecture (tardive, très tardive) de Sorcières (2018) de Mona Chollet, que je n’avais pas terminé. J’avoue qu’à l’époque, mon humeur aidant, j’étais vite agacée par les références aux sorcières modernes, mon scepticisme avait étouffé ma curiosité. Mais aujourd’hui, je découvre une lecture agréable, qui d’ailleurs ne mentionne la sorcellerie moderne qu’en passant.

Continue reading “Reprise du blog : la saison de la sorcière”

Mes suggestions de lecture pour l'été : Colette, Muriel Barbery, Hermann Hesse, Tolstoi et Abdelfattah Kilito
Listes

Lectures d’été : Colette, Tolstoï et autres compagnons de vacances

J’ai une confession à faire : je déteste l’été. Mes étés ont toujours été bleus, non pas un bleu d’azur, mais un bleu profond, opprimant, qui vous aspire alors même que vous êtes sous le soleil exactement. Contrairement aux dépressifs saisonniers, je ne souffre pas de l’excès de luminosité. L’été a une charge plus symbolique que biologique pour moi, ça me rappelle mon enfance solitaire et les longues vacances passées chez moi à tuer le temps avec des châteaux en papier, c’est aussi un entre-deux en plein milieu de mon année qui me rappelle à mes échecs et à mon incomplétude fondamentale. C’est une attente insoutenable où, en apparence, rien ne se passe mais tout en moi se défait. C’est aussi la saison du réexamen et en cela ce n’est pas complètement trois mois de perdus, aussi difficiles soient-ils.
Une constante qui traverse tous mes étés est la lecture, c’est l’ultime consolation par le simple plaisir qu’elle m’offre, mais c’est aussi l’outil d’une reconstruction de soi nécessaire. C’est vrai, la littérature sauve. Je voulais donc vous parler de livres qui m’ont aidé à survivre bien des étés, de mes compagnons de vacances favoris, que vous soyez ou non atteints blues estival.

Continue reading “Lectures d’été : Colette, Tolstoï et autres compagnons de vacances”